L'association Géolval > Ses membres
   

 

 

 

Nous regroupons des gens venant de tous les horizons:

-Géophysiciens et géoscientists
-Professeurs de sciences de la terre
-Géologues en activité ou retraités
-Ingénieurs et techniciens de toutes spécialité
-Montagnards, promeneurs, naturalistes,

Président: JP Richert, géologue
Vice présidents: Jean Mouillac Géologue et Yves Godechot Géologue
Responsables scientifiques: Dominique Dekeyser Géophysicien et Laure Moen Maurel Géologue
Responsable des sorties géologiques: Patrick Laporte géologue, Accompagnateur en Montagne
Responsable du site internet: Patrick Lafargue professeur de sciences physiques et de biologie

Qu'estce qu'un géoloque ?

La première fois que les médias ont parlé des géologues , c'était en 1968 quand les hommes ont pour la première fois foulé la lune.
En effet, si les deux cosmonautes américains sont montés là haut c'était d'abord pour voir à quoi ça ressemblait mais aussi et surtout pour y ramasser des cailloux. Et c'est ce qu'ils ont fait. Les échantillons, une fois ramenés sur la terre, après des études approfondies ont permis de raconter une partie de l'histoire de la lune.


Sur la terre, c'est le même problème qui se pose aux géologues. Ils travaillent comme des inspecteurs de la PJ. Ils passent leur temps à ramasser des indices qui mis bout à bout vont leur permettrent de raconter une partie de l'histoire de la terre. Ainsi équipés de leur marteau, de leur boussole et, bien sur de leur inséparable marteau, ils vont parcourir les montagnes, les plateaux et les plaines pour y étudier les roches qu'ils vont découvrir sur les affleurements.


Chaque roche nous raconte une histoire et les géologues vont ainsi devenir des conteurs et parfois des poètes. Ils se promènent muni d'un carnet de terrain sur lequel ils vont faire de beaux dessins concernant les paysages, car là aussi il va y avoir de belles histoires à raconter et de belles images à commenter.
Alors, bien sûr, leur langage ressemble souvent à du chinois, avec des termes en ique comme tectonique, ou en isme comme diapirisme, ou en al comme anticlinal ou synclinal, et on pourrait en citer bien d'autres. Mais il ne faut pas s'affoler et à chaque fois qu'on se promène avec un géologue il faut l'arréter dans son discours et lui demander de préciser avec des mots simples ce qu'il est entrain de décrire. Ca va être très profitable pour lui et pour vous aussi et alors il y aura moyen de se comprendre. Et alors quelle belle découverte se sera pour vous quand vous pourrez commencer à discerner puis à apprécier les différentes façons dont s'est formé un caillou ramassé au bord d'un chemin, ou la longue succession de cataclysmes et de forces naturelles qu'il ,a fallu mettre en marche pour former une chaîne de montagnes ou pour provoquer l'explosion d'un volcan.


Il y a encore une chose qui va vous troubler quand on parle de géologie, c'est la notion du temps. On a l'habitude de baliser le temps en secondes, minutes, heures, années, siècles et puis après on est un peu perdu comme avec les euros, les anciens et les nouveaux francs. Pour les géologues et dés qu'on s'adresse à l'histoire de notre planète, il va falloir parler en milliers d'années, en millions d'années, voire en milliards d'années et là tout le monde va être un peu perdu, même les géologues. Mais là non plus il ne va pas falloir s'affoler, et pour résoudre le problème, il faudra coller dans son carnet de terrain un calendrier géologique où les principaux événements qui ont marqué l'histoire de la terre seront consignés, ce que de nombreux géologues ont l'habitude de faire, ou bien il va falloir se résigner et conclure que tout ça c'est passé, il y a bien, bien, longtemps.
Ensuite, il va falloir se laisser guider au milieu de ces merveilles que l'on trouve dans la nature, les observer, les décrire, les apprécier, les comparer avec d'autres observations et petit à petit on pourra échafauder l'histoire de la terre.


Et cette histoire nous concerne tout particulièrement car elle va nous montrer la place de l'homme dans l'évolution terrestre, la façon dont les animaux, les plantes, ont apparu et disparu, la façon dont les chaînes de montagne, les océans se sont formés, la façon dont les plaques continentales ont migré. Parfois, ça ressemblera à de la science fiction avec des volcans crachants leurs monceaux de laves sur terre et sous la mer, avec des cataclysmes phénoménaux qui feront disparaître ces monstres qu'étaient les dinosaures, et enfin tout au bout de la chaîne de l'évolution la façon dont l'homme est apparu sur terre, la façon dont son intelligence s'est façonnée pour arriver aujourd'hui à mettre en place toutes ses donnée fondamentales sur l'histoire de notre planète " TERRE ".


Voilà ce qu'est pour moi un géologue. Un individu parfois barbu, affublé de sa musette, de son marteau,de sa boussole et de sa loupe qui parcourt les vallées et les montagnes pour observer, décrire, mesurer, cartographier les roches qu'il rencontre. Avec l'aide d'autres spécialistes que sont les géophysiciens, les biologistes, les physiciens , il va interpréter ses observations, analyser ses échantillons de roches, et petit à petit mettre bout à bout ses conclusions pour reconstituer le puzzle constitué par toutes ces roches différentes que l'on rencontre dans la nature.